aliment spécifique
Alimentation spécifique

Quel aliment spécifique doit-on réellement manger ?

Peut être n’avez vous jamais eu à vous poser cette question pourtant il s’agit d’un véritable phénomène auprès des adeptes de la gastronomie. Que devons-nous réellement manger? Quel aliment devrions-nous manger chaque jour? Le débat s’ouvre sur de nombreuses théories sur la toile mais aussi dans la vie de tous les jours. Chaque année, on trouve de nouvelles méthodes, de nouveaux régimes. On fait face à ces questions qui nous trottent l’esprit sur la manière la plus adaptée pour se nourrir. Quoi qu’il en soit, que l’on soit carnivore, végétarien, frugivore, fruitarien, végétalien et autres, zoomons sur la question.

La quête : trouver le parfait carburant

Dans la plupart des cas, on ne fait jamais attention à ce que l’on mange que si l’on tombe soudainement malade. En effet, le corps humain peut s’adapter à n’importe quel régime alimentaire ou alimentation spécifique voire même les plus extrêmes. Cependant, on ne sait pas pendant combien de temps l’organisme peut les avaler et encore moins le prix à payer sur le long terme. La réponse que l’on devra chercher est la nourriture la mieux adaptée pour que l’on puisse vivre plus d’une centaine d’année en restant en bonne santé et heureux et non celle qui nous permet de survivre quelques années de plus. C’est pourquoi, l’idéal serait alors que l’on trouve le carburant parfait pour le fonctionnement optimal de l’organisme.

Des végétaux pour l’organisme ?

Il est difficile de se baser sur un régime précis ou une alimentation spécifique si on sait déjà que depuis des générations, les hommes mangeaient ce dont ils voulaient sans forcément en mourir de suite. Il y a des millions d’années, les ancêtres mangeaient de la nourriture parfaitement adaptée suivant une certaine manière. Des aliments qui sont considérés comme étant le régime naturel le mieux adapté pour l’homme. Cependant, les scientifiques ne sont pas arrivés à cette conclusion. En tout cas, sans aucune certitude sauf concernant certaines anatomies qui sont similaires à celles des animaux notamment les ongles, la mâchoire, la dentition, la bouche et les muscles faciaux. Selon une certaine étude, la dentition humaine ne peut normalement pas déchiqueter la viande si la mâchoire est faite pour la mastication des aliments mous notamment les fruits et légumes. Nos reins ne sont pas aptes à l’élimination de l’acide urique et notre tube digestif plus long. Côté physiologie, on ressemble plutôt aux singes bonobos. Ce qui amène à la conclusion suivante : nous, les humains, ne pouvons manger que des végétaux comme les fruits mûrs et mous, les noix, les légumes. Vu qu’au final l’organisme ne peut digérer les aliments carnés.

L’alimentation idéale serait de consommer du cru et du végétal. Une nourriture plus physiologique ne fera que du bien. Si on ne peut pas se passer de certains délices on peut toujours faire une diète à 80% d’aliments crus notamment des légumes verts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *