renégocier crédit immobilier
Crédit

Dans quel cas renégocier son crédit immobilier ?

De nos jours, renégocier son crédit immobilier peut être très avantageux surtout si la personne sait reconnaitre les opportunités. Voici quelques astuces qui pourraient l’aider.

A quel moment renégocier son crédit immobilier ?

Dans certaines situations, renégocier son crédit immobilier peut apporter plus de bénéfices que l’on croit. Le meilleur moment pour réaliser cette opération, c’est durant l’instant où le taux d’intérêt prêt immobilier est inférieur à celui qui était en cours au moment où l’on a contracté le prêt. Souvent, si celui-ci est minoré de 1%, alors la démarche de négociation devient intéressante et particulièrement avantageuse. En second lieu, par rapport à la date de souscription, il est important de lancer la procédure de renégociation. Plus la personne la demandera rapidement après le début du paiement de ses mensualités, plus il pourra économiser.

Les avantages d’une renégociation de son crédit immobilier

Renégocier son crédit immobilier permet, tout d’abord, d’obtenir un taux inférieur de près d’un point. A moyen terme, tous les observateurs remarquent une remontée progressive des taux immobiliers. A cet instant précis, une renégociation s’impose. Autrefois, les taux pratiqués devaient être inférieurs d’un point minimum au taux du crédit en cours. Aujourd’hui, avec les taux qui sont en baisses, cette règle est plus assouplie. Ce qui permet, d’ailleurs, de tirer le maximum d’intérêt possible. Renégocier signifie également adoucir ses mensualités. En effet, si la personne rembourse un crédit depuis plus de 2 ans, un rachat peut ainsi lui permettre de réduire nettement la durée de prêt. Cela lui permettra également d’espérer un taux nettement plus avantageux.

D’autres opportunités à ne pas manquer

Lors d’une renégociation d’un crédit immobilier, les emprunteurs peuvent aussi profiter d’un adoucissement convenable des mensualités fixées initialement au plus proche de leur taux d’endettement maximal. De nos jours, des site de credit immobilier fournissent plus d’informations concernant ce sujet. Cette opération permet également de changer d’assurance emprunteur en cas de besoin. Effectivement, le rachat de crédit s’accompagne souvent d’un changement d’assurance emprunteur. Durant la période de taux bas, les économies réalisées sur l’assurance de prêt sont aussi importantes que les économies réalisées sur les intérêts d’emprunt. Toutefois, l’optimisation de l’assurance emprunteur peut aussi être synonyme de basculement d’une assurance de groupe vers une assurance déléguée qui dispose d’un fonctionnement distinct.

Quelques points à noter

Afin de bien négocier avec la banque ou l’organisme de prêt avec lequel l’emprunteur a souscrit, il est primordial de savoir ce que son interlocuteur a à perdre et à gagner. Si la demande de négociation du taux de crédit immobilier est refusée, cela peut signifier que l’interlocuteur ne prend pas réellement en considération la demande. Dans ce cas, organiser un rachat de crédit immobilier  par la concurrence peut être très bénéfique. Il suffira juste à la personne de s’adresser à un courtier en crédit. Celui-ci la dirigera vers le plus offrant. Cependant, il devra régler les indemnités de remboursement anticipé. Il est également possible de négocier avec la nouvelle banque afin qu’elle puisse payer pour l’emprunteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *