rhubarbe aux pommes
Recettes sucrées

Recette de grand-mère : confiture de rhubarbe aux pommes

En hiver, ce n’est pas facile de trouver des petits plaisirs fruités. Si on ne fait donc, pas assez de provisions pendant les saisons chaudes notamment l’été ou se préparer quelques délices à base de fruits comme la confiture, on n’est pas sûr d’en déguster tout au long de l’année. La confiture fait, effectivement, partie des meilleures délices que l’on peut conserver pendant des mois. On peut en trouver dans tous les supers et hypers marchés habituels. Il est même possible que l’on concocte sa propre confiture soi-même.

Les ingrédients indispensables

On n’a pas besoin de se procurer beaucoup de choses pour préparer une confiture de rhubarbes aux pommes sauf si on veut ajouter quelques délices en plus. On n’aura besoin que de quelques tiges de rhubarbe bien rouge notamment deux kilos, de trois kilos de sucre cristallisé et bien sûr d’un kilo de pommes. Il est tout à fait possible que l’on varie les plaisirs en optant par exemple pour des fraises au lieu des pommes ou d’une gousse de vanille fendue en deux pour bien parfumer son mélange. Et pourquoi ne pas gratter quelques graines pendant qu’on y est?

La préparation

Pour réussir sa confiture de rhubarbe aux pommes, il faudra passer par trois étapes. La première consiste d’abord à bien laver les fruits dans de l’eau froids en frottant bien. Il est à savoir que les tiges de rhubarbe ne sont pas à éplucher si on veut avoir cette bonne couleur rouge. Par contre, il est possible de les gratter de manière plus légère afin d’enlever les fils éventuels avant de couper en lamelle la rhubarbe. Ensuite, on aura besoin de peler toutes les pommes, de les épépiner et de les couper, à leur tour en petits morceaux. La seconde étape consiste à mettre tous les morceaux dans une bassine à confiture, idéalement en cuivre ou une grande casserole si on n’en dispose pas. Il faudra ajouter le sucre cristallisé avant de tout porter à ébullition et de laisser mijoter pendant une trentaine de minutes. Il ne faut pas oublier de remuer le plus souvent possible avec l’aide d’une spatule ou d’une cuillère en bois et de bien vérifier sa consistance sans oublier de l’écumer. Pour la dernière étape, il faudra verser le mélange dans des pots à confiture quand on constatera qu’il s’est épaissi. Il est à savoir que la confiture sera cuite quand elle n’est plus sous sa forme liquide et se colle définitivement à la cuillère. Les pots devront par la suite, être couverts de paraffine chauffée. Sinon on peut de suite les fermer pendant que le mélange est encore chaud et de les retourner de façon immédiate. Il faudra attendre qu’ils refroidissent avant de les redresser. A noter que les confitures en question devront être conservées à l’abri de la chaleur et de la lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *